Déclaration pour la 6e République

Une cinquantaine de personnalités ont signé pour la 6e République

Christophe Alévêque, humoriste – Paul Ariès, journaliste, essayiste – Ariane Ascaride, comédienne – Marc Belissa, historien – Judith Bernard, comédienne, metteur en scène, Journaliste – Boris Bilia, économiste, statisticien – Laurent Binet, écrivain – Yannick Bosc, historien – Michel Butel, écrivain – Dominique Cabrera, réalisatrice – Bernard Cassen, président d’honneur d’Attac, secrétaire général de Mémoire des Luttes – Yves Charnet, écrivain – Magyd Cherfi, auteur et chanteur, membre de Zebda – Jean-Louis Comolli, cinéaste – Pierre Crétois, philosophe – Gerald Dahan, humoriste – Jean-Numa Ducange, historien – Cédric Durand, économiste – Annie Ernaux, écrivain – Pascale Fautrier, écrivain – Yves Fravega, metteur en scène – Jean Gadrey, économiste – Alain Garrigou, professeur de sciences politiques – Florence Gauthier, historienne – Jacques Généreux, économiste – Laurence Giavarini, enseignante-chercheuse, membre de Sauvons l’Université – Charlotte Girard, maître de conférences en droit constitutionnel – Jacques Girault, historien – Laurent Grisel, écrivain – Robert Guédiguian, réalisateur – Janette Habel, universitaire, politologue – Liêm Hoang Ngoc, économiste – Razmig Keucheyan, sociologue – Mathilde Larrère, historienne – Yvan Le Bolloch, acteur, musicien – Frédéric Lebaron, sociologue – Manuel Marches, musicien – Roger Martelli, historien – Claude Mazauric, historien – Simone Mazauric, philosophe – Daniel Mermet, journaliste – Jean Milon, économiste de l’environnement – Gérard Mordillat, écrivain, cinéaste – Emmanuel Poilane, directeur de la Fondation Danielle Mitterrand, France Libertés – Claude Poliak, sociologue CNRS – Natcha Polin, enseignante en lettres  Didier Porte, humoriste et chroniqueur – Ridan, artiste – Sophie de la Rochefoucauld, comédienne – Sonia Rolland, comédienne – Stéphanie Roza, philosophe – Anita Rozenholc, journaliste – Christian Salmon, écrivain – Clément Sénéchal, auteur, spécialiste des médias – Mylène Stambouli, avocate – Laurent de Sutter, philosophe, directeur de collection aux PUF – Binetou Sylla, productrice de musique et doctorante en Histoire – Sophie Tissier, militante de Touche pas à mon intermittent-e – Catherine Tricot, arcitecte urbaniste, rédactrice en chef de Regards – Nathalie Triniac, chef-monteuse – Christophe Ventura, chercheur en relations internationales.

 

Chère amie, cher ami,

Il est temps d’agir. Car à présent, nous voici rendus au point où le président de la République offre sans contrepartie des milliards d’argent public au MEDEF. Où un Premier ministre est désigné dans la fraction la plus minoritaire de la majorité parlementaire, lequel affiche sans vergogne une allégeance stupéfiante au président du patronat français. Pendant ce temps le pays agonise dans le chômage ; la pauvreté et la mal-vie s’étendent ; les défis écologiques et les impératifs de l’intérêt général humain sont ou bien niés ou bien absurdement sous évalués. Pour le reste, la France est aussi engagée dans des guerres et des soutiens au plan international dont le Parlement n’est jamais saisi. Quoi qu’il arrive, quelle que soit la forme de la protestation du pays, électorale, sociale, parlementaire, le pouvoir n’en tient aucun compte. Il en résulte une abstention massive parmi nos compatriotes qui sont pourtant les plus affectés par les politiques injustes du gouvernement. Le discrédit des institutions politiques est si élevé et le domaine de la participation civique si étroit que seule l’extrême droite prospère dans la situation. Ses progrès sont un symptôme. Mais c’est la cause qu’il faut traiter.

Comment un pouvoir peut-il avoir recours au coup de force permanent aussi impunément ? Un candidat peut-il promettre blanc et faire noir une fois élu ? L’impunité entérine la tromperie. Elle dégoûte le peuple de la politique. C’est la forme oligarchique du régime qui est en cause, c’est la Constitution de la cinquième République qui rend tout cela possible. A mille lieues de la souveraineté effective des citoyens, la République se meurt. C’est cela qu’il faut changer de fond en comble. Et c’est le peuple lui-même qui doit le faire par une assemblée constituante et non par un comité d’experts.

Nous prenons donc l’initiative de cet appel. Nous nous croyons capables de renouer avec l’esprit et l’objectif qui nous ont déjà tous rassemblés, si divers que nous soyons. Au demeurant c’est notre devoir de trouver une issue positive à la crise que notre pays traverse du fait de son régime hors de contrôle. La transformation des institutions sera celle de la société elle-même.

Nous proposons donc de constituer un comité d’initiative, aussi large que possible, rassemblant aussi bien des personnalités du monde intellectuel ou culturel que des militants politiques, syndicaux ou associatifs. Ce comité lancerait un appel à constituer un mouvement national pour la 6e République. Il déciderait collectivement de la façon de l’animer et de l’ouvrir à toutes celles et ceux qui voudraient y participer. Nous ne l’imaginons pas comme un cartel d’organisations mais comme un mouvement où chaque personne compte pour elle-même. Ce projet doit donc être entièrement impulsé et animé par l’ensemble de ceux qui se seront rassemblés pour le faire naître. C’est pourquoi nous proposerons de réunir au plus vite ceux qui auront répondu favorablement pour qu’ils décident eux-mêmes librement et sans conditions de tout ce qui devra être fait ensuite, dans la forme qui leur semblera la plus adaptée.

Dans l’espoir de votre réponse nous résumons la question qui vient en conclusion : pour la 6e République, en êtes-vous ?

 

Je demande l’élection d’une assemblée constituante qui fonde avec les citoyens la 6e République. Une République débarrassée de la monarchie présidentielle et fondant les nouveaux droits personnels, écologiques et sociaux dont notre pays a besoin.

Je recevrai par mail les informations sur le Mouvement pour la 6e République.

[emailpetition id= »1″]

259 responses to “Déclaration pour la 6e République

  1. .Bon, puisque je suis devant mon clavier, je vais en profiter pour donner des nouvelles du front financier, ce dont vous n’entendrez quasiment jamais parler…trop compliqué. Perso, je fais confiance à l’intelligence des gens, alors je me lance :
    1° La BCE a lancé récemment un audit sur les fonds propres des banques européennes. En prenant des gants( 5,5% de fonds propres) une vingtaine de banques(sur 130) sont restées sur le tapis avec ordre de reconstituer « rapidement » leurs actifs, sinon, couic !
    2° Avec un blanc-seing aussi minable de la BCE les banques vont se trouver devant un dilemme incontournable : la dette souveraine des états ne représente plus un gage de sécurité, et les « manoeuvres » de l’Etat français ne fait que discréditer sa dette souveraine( Il n’est pas le seul).
    3° Que se passe-t-il alors ? la sécurité des échanges n’est plus garantie. Horreur ! Nous allons vers des « appels de marge additionnels », puisque la sécurité n’est plus de mise …
    4° Les banques vont se délester des obligations d’état risquées, ce qui ne fera que faire chuter leur valeur…
    5° Elle est pas belle la vie ? Nouvelle crise bancaire MAIS ce coup-là pas question de payer leurs petits jeux ! ( comme en 2008 où le « systémisme » des banques à permis d’augmenter la dette des états, qui voient leur valeur en perte de confiance ! Quel système imbécile !)
    Eh , oh, c’est là qu’il faut en profiter !

  2. .Petite idée qui me traverse l’esprit, ne serait il pas judicieux de créer un moyen d’échange légèrement différent a celui qui est utilisé ici ?…

    Non pas que je crois qu’il est mauvais, il est nécessaire de coucher sur papier les idées.
    Mais ne pourrait on pas imaginer un forum ou la voix serais aussi mise en valeur?
    Car c’est évident que l’écrit est rédhibitoire pour tout ceux qui n’ont de temps a y consacrer qu’après des heures de travail…

    Ce format unique nuit donc a l’accessibilité des informations et m’est avis que ces quelques lignes si elles étaient aussi exposés vocalement seraient d’avantage consultées et susciteraient plus de réaction et donc plus de débat.

    D’ailleurs il ne faut pas chercher loin pour se rendre compte qu’il ne peut pas y avoir de débat sans voix : l’assemblée nationale….

    Qui plus est cela serait un moyen attrayant pour fédérer la multitude de blog de page FB qui pullulent sur sur le réseau, ainsi noyés dans la masse de l’irréel…

    Et puis cela serait un bon moyen pour ressusciter les lecteurs publics ^^

  3. .Ce soir, nous sommes 60 000 Républiques ! 60 000 citoyennes et citoyens qui réclament une nouvelle république, une république populaire. Merci à toi, citoyen Babeuf ! Très prochainement, à plus de 100 000 femmes et hommes, nous allons produire le deuxième acte de notre mouvement pour la VIe république, l’élaboration de la constituante. A la gamberge, citoyennes et citoyens, il va y avoir du boulot !
    Et ok avec toi, Loyer Germain, pas de débat sans voix :
    http://www.m6r.fr/2014/10/marie-george-buffet-mouvement-6e-republique/

  4. .Comment sera désignée l’assemblée constituante ? Monsieur Mélenchon qui a publiquement déclaré chez Drucker ne pas être pour le suffrage universel permanent, alors que le moyen technique d’internet pourrait le permettre aujourd’hui, me fait douter de sa volonté à imposer un processus constituant véritablement sain et démocratique tel que le définit monsieur Chouard, c’est à dire un processus qui ne consiste pas en l’élection de professionnels de la politique qui auront un intérêt à faire la constitution qui les arrange. Cette propension à mettre en avant des « personnalités » plutôt que tous les citoyens me dérange. Je pense qu’il est important de rapprocher tous les français afin qu’ils se saisissent du thème de la constitution et développent leur sensibilité sur ce sujet. A terme le but serait de développer une véritable culture politique qui permettrait à une majorité de citoyens de légiférer plutôt que de déléguer cela à un des représentants.

    1. .Bonjour, je pense que vous voulez parler de l’émission de Ruquier « onpc »et non pas l’émission de Drucker le dimanche .
      Le « suffrage universel » quel beau mot ! employé à toutes les sauces à chaque élection « démocratique » soit disant mais qui en fait sont des élections aristocratiques.
      cdlt.

      1. .Non je parle d’une émission il y-a quelques années chez Drucker, peut être a t-il réitéré cette affirmation à ONPC je ne sais pas. Le propos de JLM était de dire que qu’il fallait faire des référendum plus souvent que maintenant mais pas de façon permanente pour autant. Il ne croit pas en la démocratie par suffrage universel permanente.

      2. .Je ne sais pas ce que pense JLM mais là n’est pas le problème ; réfléchissons simplement à un truc : ce forum semble bien être un endroit où on peut le faire mais ce n’est pas pour autant qu’il faille systématiquement contester les décisions qui ont été prises. Il faudra donc bien qu’une assemblée de citoyens, munie d’un certain nombre de pouvoirs puisse mettre en oeuvre des décisions inspirées par le plus grand nombre.
        Un référendum révocatoire s’appliquerait dans la mesure où cette assemblée s’opposerait au mandat qui lui aurait été confié. De plus dans toute démocratie représentative il y aura une opposition.
        Maintenant il n’est pas sûr que cette assemblée, issue des travaux d’une constituante suive les avis de tel ou tel groupe : si un groupe de citoyens mécontents cherche systématiquement à descendre l’opposition à ses opinions on n’est plus en démocratie.
        Il n’est pas gagné que l’assemblée qui serait constituée à l’issu de l’avènement d’une 6ème république soit une assemblée d’extrême gauche, il n’est même pas gagné que l’ensemble des citoyens approuvent la volonté d’éradiquer le capitalisme tel que nombre de posteurs semblent le penser.
        Mais la différence par rapport à la 5ème c’est que personne n’aurait les moyens de confisquer, comme le fait le gouvernement Hollande, la volonté de la majorité des citoyens et appliquer la politique qui lui paraît bonne.

    1. Bonjour,
      Nous vous remercions pour cette contribution. Nous sommes en train d’élaborer sur le site un « mur citoyen » où chacun pourra poster sa contribution plus facilement, dont l’ouverture aux commentaires n’est qu’une première étape. Mais il nous faut encore un tout petit peu de temps pour finaliser cet outil….
      Bien cordialement

      1. .Ça c’est une bonne chose !
        J’espère que vous prévoyez la sécurité du site afin que Facebook ne soit plus l’incontournable pourvoyeur de renseignements pour la NSA et consorts sur les mouvements citoyens.

  5. .Si on élit cette constituante, cela correspond à reprendre les mêmes joueurs oligarques… IL NE RENDRONS PAS LE POUVOIR AU PEUPLE SI LE PEUPLE NE LES Y OBLIGE PAS!

    Et pour cela il ne faut pas élire la constituante, il faut la tirer au sort !!! Nous sommes tous capable, en temps d’êtres humains doués d’amour et de compassion, de réfléchir aux limites qu’il faut appliquer pour limiter les pouvoirs dangereux.

    Pour éloigner les conflits d’intérêts : Tirage au sort
    Pour museler tous les lobbys : Tirage au sort
    Pour une réflexion qui pense au bien du peuple et non des maîtres : Tirage au sort
    Pour une constitution qui nous ressemble car écrite par une pensée innocente : Tirage au sort
    Pour empêcher les pouvoirs d’être juges, jurés et bourreaux : Tirage au sort
    Pour une réelle implication citoyenne de tous sans racisme politique : Tirage au sort
    Pour une réelle EGALITE politique : Tirage au sort

    Dans l’idée utopique que la constitution, ayant été écrite par un comité tirés au sort, soit « parfaite » du premier coup, on pourrait même envisager d’élire un « roi » ou un « président » mais qui devrait suivre les règles du jeu que NOUS lui avons écrite et auquel il doit se tenir…
    Et si nous nous sommes trompés, car nous restons des Hommes, nous tirons au sort une nouvelle constituante qui corrigera les imperfections, pour avoir un système évolutif et souple.

    Les règles du jeu c’est à nous de les écrire, et pour cela il faut être sûr d’y avoir accès et le TOTAL contrôle !!

    Tirage au sort de la constituante parmi l’intégralité de la population,
    Sinon on reprends les mêmes et on recommence en changeant juste de vaseline…

    1. .Cela suppose que la désignation entraîne l’obligation de siéger avec un problème qui n’est pas réglé : si les jurés d’assises ne subissent aucune perte de salaire, comment obliger que sous la 5ème la législation « juré d’assises » s’applique aussi pour les constituants, non ?
      Supposons qu’on élise alors aucun membre actuel du « sérail » actuel ( par principe !) qui va vouloir oser se présenter ?
      ça c’est vraiment une question de fond mais ce serait bien qu’on commence à en discuter sérieusement.
      Pourquoi pas un mix élection-désignation ? Mais il faut éviter à tout prix que quiconque se dévoue pour la République en fasse les frais en perdant une partie de son salaire. Il faut donc commencer à réfléchir en amont, non seulement à la désignation/élection, mais aux conditions matérielles de la réalisation de l’opération « constituante ».
      – attention : je ne suis pas « électiste » pas plus que « désignationiste » a priori !

    2. .On peut remplacer le tirage au sort par une plateforme internet type « Stack Exchange » ou Wiki où tous les français sans exception pourraient participer et modérer. A l’issue d’un grand débat national sur cette plateforme, qui ferait donc office de constituante, plusieurs projets de constitution émergeraient et les français seraient amenés à trancher parmis elles au suffrage universel.

      Si des lecteurs ont les compétences informatiques pour donner corps à un tel projet je les invite à me contacter.

      1. .Cela existe et s’appelle la e-constituante.

        Je pense que le M6R aurais intérêt à les contacter et à prendre en compte ce qu’ils sont entrain de développer. Tout comme nous aurions tous intérêt à s’informer sur les différents mode de délibération collective avent d’élire comme ça sans y réfléchir une assemblée constituante : L’assemblée nationale a le pouvoir de changer la constitution en France (et donc les règles de son propre pouvoir) : Est-ce qu’elle se pose des contraintes supplémentaires ? Est-ce que le même type de personne, désigné de la même façon, ne va pas prendre le même type de décision pour ses propres intérêts plutôt que pour ceux de la population ? Est-ce que les hommes de pouvoirs ne serait-ils pas en conflit d’intérêt flagrant au moment constituant ?

        Enfin bon.

  6. . Permis de conduire gratuit enseigné à l’école
    par des enseignants payés par l’état
    comme le calcul l’écriture et la lecture

    ça n’empêchera pas des cours de soutien ou d’appoint privés
    dispensés par des agences auto-écoles payantes pour ceux qui veulent ou peuvent

    droit de vote obligatoire
    à condition d’être dispensé avant les élections par trois mois de cours gratuits
    d’histoire de la nation et d’instruction civique

    car un ignare sans culture laché dans un isoloir
    est aussi dangereux
    qu’un conducteur sans permis sur une route
    il peut faire un vote grave

    l’avantage du vote obligatoire
    puni d’une forte amende en cas d’abstention
    comme pour les jurés d’assise

    oblige la responsabilisation des plus incultes ou fainéants
    évite les abstentionnistes et la montée des votes extrêmes
    ou renfloue les caisses de l’état en cas d’abstention

    gratuité des 9 principaux axes ferroviaires sncf de notre hexagone
    pour permettre un essort professionnel et touristique considérable pour le pays
    que des millions de pauvres en restant figés sur place n’osaient pas auparavant

    taxation des biens immobiliers
    uniquement pour les proprietaires louant plus de 1 logement
    pour permettre à tous les vieux sans le sou
    de survivre en louant une partie de chez eux
    à des jeunes, étudiants, employés, salariés et autres
    qui pourront ainsi également trouver plus facilement un logement

  7. .L’ennemi venant de l’extérieur :
    – sortir de l’Otan (qui nous apportera la guerre un jour ou l’autre)
    – faire défaut sur une partie de la dette (et oui ce ne serait pas la première fois de l’histoire)
    – faire des banques responsables (elles doivent être aux services des citoyens et pas le contraire)
    – taxer très fortement l’évasion fiscale (on choisit le pays ou le portefeuille)
    – taxer très fortement les dividendes si pas d’investissement dans le pays.
    – mettre son nez à Bruxelles et leur projet d’euro-régions car sans cela s’en est fini du pays et n’importe qui pourra être président sans aucun pouvoir de décisions et les citoyens encore moins.
    La 6ème république c’est bien mais il faut, à un moment donné, ouvrir les yeux et il est plus que temps de le faire sans tergiverser sur qui sera tiré au sort et qui va délivrer le permis de conduire.
    J’ai signé mais … je reste interrogative sur comment retourner le processus je dirai même le rouleur compresseur qui est en train d’arriver. Je craints qu’il y ait encore beaucoup de chamailleries (la France est ainsi faite) et donc beaucoup de temps perdu.
    Quant aux pseudos « personnalités » : superflu cela n’apporte rien.

  8. .La question du tirage au sort me pose problème. Connaissez vous ces procès où des jurés tirés au sort ont condamné à mort des innocents? Ne pensez-vous pas que des lois anti corruption seraient plus démocratiques ?

    1. .Faire voter des lois anti-corruption par des législateurs élus, bon courage !

      Effectivement, des gens tirés au sort ne sont pas l’alpha et l’oméga de la raison pure ! Mais ils sont largement plus intéressant pour constituer une assemblée constituante que des élus :

      On élirait une assemblée, parmi des gens qu’on a même pas choisis (ce sont les partis politiques, DONC des puissances financières qui les choisissent). On leur donne tout notre pouvoir pendant 5ans, et quand – dans le cas éventuel ou – on a pas le moindre moyen de résister. L’election est clairement oligarchique : Nous somme dirigés par une caste politique, qui s’est affranchie de nous depuis longtemps déjà.

      Alors que le tirage au sort nous apporte des qualités majeures face à l’élection : Il est incorruptible, déjà. Il donne sa chance à tout le monde de manière égalitaire. Il permet à chacun d’exercer autant de pouvoir, ce qui respecte bien l’égalité proclamer partout sur nos frontons. Et puis on ne laisserait pas cette assemblée seule : le tirage au sort s’accompagne naturellement d’un paquet de contrôles : RIC pour Révoquer un élu, Révoquer une loi ou une décision, Voter une loi, Demander une loi, Demander un changement de constitution…

  9. .Je suis très intéressé par le fait de penser à la création d’une république et d’un état nouveau, je souhaiterais en débattre avec les internautes de ce site, qui je pense sont sérieux et également avec les politiciens, malheureusement je ne trouve pas de façons de discuter avec vous que par ce tchat, et non pas dans la rubrique déclarations. Si nous devons soutenir une 6eme république, je pense que nous pouvons également en débattre sur une rubrique spéciale citoyen et projet et non pas que sur des dits d’écrivains, sur un tchat ou autre.

  10. .Je vois souvent passer des appels à signer cette pétition. Je trouve l’idée intéressante mais bien trop partisane et floue pour le moment.
    Déjà on parle de 6ème république ce qui implique de fermer le cadre à la « république » et 6ème qui implique une continuité. Pour le reste on a le renvoi à toutes les idées de gauche et plus précisément du front de gauche, ce qui exclu d’emblée les gens de sensibilités différentes qui peuvent malgré tout souhaiter un renouveau du système politique français.

    A mon sens ce qu’il faudrait c’est utiliser le système de la 5ème république pour le renverser. Je m’explique.

    L’élection ultime c’est la présidentielle, donc il faudrait qu’un collectif varié politiquement représenté par une personne neutre politiquement se présente avec un non-programme du style :

    – Suspension des institutions de la 5ème république
    – Mise en place d’un gouvernement de technicien contrôlé par des citoyens tirés au sort (pour assurer la gestion quotidienne de la France, donc sans créer de nouvelle loi ou autre).
    – Mise en place de comités locaux de débats/propositions (sorte de cahiers de doléances)
    – Inscription des « candidats » à siéger à la constituante (interdiction à ceux ayant eu dans les 10 ans un mandat électif rémunéré ou ayant été rémunéré par un parti politique).
    – Tirage au sort de la constituante
    – Travail de la constituante dans un temps réduit (maximum 1 an) pour éviter les risques de troubles.
    – La constitution mais aussi les autres textes plus précis (par exemple sur l’indépendance de la justice ou autre) une fois adoptée serait mis au vote par referendum.
    – Une fois adoptée par referendum, mise en place des institutions avec démission du président et interdiction aux constituants, au président, aux ministres… de solliciter des postes dans ces nouvelles institutions.

    Avec un système dans ce genre (je n’ai pas la prétention d’avoir réfléchi tous les détails 😉 ), le rassemblement serait plus large et le peuple aurait toute sa place (pas seulement le « peuple de gauche »). Et je pense que ce genre de projet aurait une chance de voir le jour vu l’état de délitement actuel des « partis de gouvernement », j’ai plus de doute sur la possibilité du projet de ce site d’aller au bout avec quelqu’un d’aussi marqué politiquement que M. Mélenchon.

    Mais il est toujours plus facile de critiquer et de dire « il faudrait que… » que de faire réellement, aussi je salue votre engagement à vouloir changer les choses même si la forme ne me convient pas.

    1. Bonjour,
      Nous vous remercions de bien vouloir exprimer vos propositions en lieu et place d’un simple renvoi vers un site internet qui peut être assimilé à de la « réclame ».
      Bien cordialement.

  11. .Tout le monde est d’accord qu’il faut que se soit le peuple qui écrive la constituante et pas un comité d’expert.
    Pour les uns, il faudrait qu’il soit « élu » pour les autres « tiré au sort ».
    Quelque soit la méthode une seule règle suffit à mettre tout le monde d’accord c’est la proportionnalité exacte entre les ouvriers, les techniciens, les cadres etc…, non pas à parts égales, mais chaque catégorie aura proportionnellement le pourcentage auquel elle aura droit.
    C’est-à-dire, par exemple, si en France il y à 50% d’ouvriers et 20 % de cadres alors ces pourcentages seront respectés lors des choix des citoyens qui devront écrire leur constitution, un peu comme la parité femme-homme.
    Si on arrive à adopter cette méthode et à la diffuser pour faire comprendre que cette constitution concerne tout le monde, du chômeur au cadre-sup alors beaucoup de gens comprendront que leur classe ne sera pas laissée pour compte, comme dans beaucoup de projets.
    Vive la VIè Vive la VIE

    1. .Il existe une autre solution que j’ai proposé dans un autre commentaire : une plateforme internet officielle de type Wiki ou Stack exchange où les français pourraient tous débattre et concevoir des constitutions ensemble après quoi un référendum serait organisé afin de choisir la constitution définitive.

      1. .Je ne sais pas ce qu’est une plate forme stack machin, mais un wiki, il y en avait eu un sur le blog de JLM au début de la campagne présidentielle, pour préparer le programme l’humain d’abord, avec juste un problème qui me semble inacceptable, les contributions y étaient « filtrées » par des intervenants, j’ignore s’ils étaient dûment autorisés, faisaient partie de l’organisation, d’un groupe ou d’un autre, mais ils décidaient des idées qui pouvaient être discutées, les autres étaient effacées. Si ce fonctionnement devait être repris, ce sera sans moi.

        De même que tant que je n’aurai pas un engagement ferme de JLM sur le fait que c’est le mouvement qui choisira la candidate ou le candidat le moment venu, ni que toutes les idées seront soumise à la discussion, en leur laissant le temps de faire leur chemin, et pas soumise à un vote immédiat, histoire de couper court aux futures discussion possibles, je n’appellerai pas à signer. Contrairement à ce que certains expriment, l’urgence n’est pas au recueil des 100 000 signatures, je pense que l’urgence est de commencer à discuter de ce qu’on met dans la constitution, à commencer par les principes, et quand les citoyennes et citoyens verront qu’on y fait un travail sérieux, sur des bases qui leur semble acceptables, alors ils rejoindront le mouvement. Il ne signeront pas de chèque en blanc, même à Jean-Luc Mélenchon.

      2. .Assez d’accord sur le principe mais la notion même de constituante a déjà été évoquée et plus que cela, étudiée dans les moindres détails par des gens comme le groupe de réflexion autour de E Chouard. Donc nous ne partons pas de rien. Je sais qu’au PG nombreux sont ceux qui rejettent Chouard.
        Personnellement, je considère qu’on peut très bien ne pas être d’accord mais que ces travaux constituent une base de réflexion, que nous ne partons pas d’une page vide.
        Ainsi, ceux qui auraient l’intention de participer à la « pré »rédaction de la nouvelle constitution – ce justifierait leur potentielle élection/sélection en tant que « constituant », se devraient d’éplucher en choeur le projet de E Chouard et de l’approuver, l’amender ou le rejeter, en tout cas s’en imprégner pour faire ou ne pas faire comme ce projet le propose.

  12. .Nous ne sommes pas seuls en Europe à tenter de nous organiser pour faire changer la donne. Sous diverses formes : en Italie comme au Portugal, M. Renzi et P Coelho cherchent à se rabibocher avec leurs concitoyens et refusent désormais le diktat de la Troïka, diktat auquel ils ont pourtant obéi jusqu’alors, plongeant leurs pays respectifs dans la récession et la misère. En Espagne comme en Grèce, Podemos ou Syriza ont des chances de se retrouver au gouvernement, avec une multitude de problèmes à régler, problèmes qui ne sauraient être réglés pays par pays. C’est une occasion de mobiliser la solidarité internationale.
    Côté BCE, M. Draghi se voit contesté par les gouverneurs des banques centrales de certains pays, dont l’Allemagne : hors de question se la jouer à la japonaise ou à l’étatsunienne, pas question de « créer » des liquidités pour relancer la croissance. Si cette politique semble avoir réussi aux Etats Unis rien ne s’est passé au Japon. Afin de compenser le désengagement progressif de la bulle financière que les USA ont créée M. Draghi avait l’intention de lancer UE dans une semblable politique. Mais c’est oublier que l’Euro n’est pas le dollar… Ajoutant à la confusion qui règne actuellement les gesticulations de D Cameron et la menace exprimée par A. Merkel sur le maintien du royaume uni dans l’Europe ne sauraient guère calmer les marchés…
    La « belle » machine se délite, aussi il convient de penser que la désobéissance des citoyens pourrait précipiter l’écroulement de ce château déjà bien branlant. Au fait, le tout nouveau gouvernement belge est en but aux syndicats qui ont décrété une grève générale dans les jours à venir…Qu’attentent les syndicats en France ? – je n’attends rien de la CFDT -, mais les autres ? Va-t-il falloir que l’initiative vienne des salariés eux-mêmes ?

  13. .Salut à tous.Dans la 6r j’aimerai que le vote soit obligatoire. Je pense que l’abstention est un danger pour la démocratie.Je comprend l’écœurement des abstentionnistes car je le suis aussi et plus encore, déprimé et très inquiet.Mais je refuse que notre avenir soit soumis à l’inconséquence d’une majorité (puisque l’abstention est majoritaire). Je pense qu’il faut donc comptabiliser les votes blancs.

  14. .Le constat est là le même depuis des années. Maintenant ce que le peuple veut c’est des solutions.

  15. .Écrivons la constitution.

    Au fronton de nos édifices,
    Nos grands anciens ont fait graver
    Trois mots simples, sans artifice,
    Et au monde, ils les ont légués..
    De ces trois mots, mon préféré
    C’est le dernier, « Fraternité » !

    Ces mots parcourant la planète,
    Ont provoqué des résonances,
    Et dans les cœurs et dans les têtes,
    Ils ont éveillé des consciences.
    Et de ces mots, mon préféré,
    C’est le dernier, « Fraternité » !

    Car c’était pour la terre entière
    Qu’ils ont éclairé le chemin,
    Pour éradiquer la misère
    Et vivre la main dans la main.
    C’est pour ça que mon préféré,
    C’est le dernier, « Fraternité » !

    Aujourd’hui, c’est plus que la France
    Qu’il nous appartient de sauver.
    Les prédateurs de la finance
    Ont mis la planète en danger !
    Les mots gravés vont nous aider,
    Nous n’oublierons pas le dernier !

    De nos ancêtres, soyons fiers,
    Ils ont fait des Révolutions,
    Finissons le travail d’hier,
    Écrivons la constitution
    Que leurs mots va nous inspirer,
    Et surtout, surtout, le dernier !

    De Robespierre, Jaurès, Schœlcher
    Il faut reprendre les flambeaux
    Le moyen de sauver la terre
    C’est de croire en leurs idéaux.
    Il n’est qu’une chose à changer :
    Mettre en premier : « Fraternité » !

    Jacques Bohly, novembre 2014

    1. .Ce poème m’émeut, oui ces trois mots doivent enfin s’incarner et prendre tout leur sens et oui mettons le 3ème en 1er mon frère !!

      FRATERNITE

    2. .Certes la fraternité est sans une vertu « cardinale » et qui doit être au cœur d’une constitution pour la 6ème République. Mais pas la seule et de plus il est obligatoire de penser une nouvelle organisation de la République en fonction des obligatoires lignes de forces qui devront faire barrage au néolibéralisme – même dans l’actuelle Russie des gens se penchent sur cette obligation (voir les écrits de Strolkov) – mais aussi une reprise en main des différents systèmes de production automatisée, avec en ligne de mire la volonté de réduire les temps d’emploi (sans perte, voire augmentation de salaire). Ajoutons aussi la création de moyens pour ne dépenser de ressources renouvelables que ce que la Terre peut effectivement renouveler – ce qui ne signifie pas décroissance mais réorganisation complète du système de production -. Et j’en oublie…
      Aussi, si toutefois vous ne le connaissez pas je vous livre le site sur Wiki :
      http://wiki.gentilsvirus.org/index.php/Constitution_Wiki_Etienne_Chouard
      où le collectif « Chouard » a déposé sa pensée… Base de départ ou exactement ce qu’il ne faut pas faire ?
      J’ai bien mon idée mais je ne la livrerais que lorsque je lirais du retour par rapport à cet essai sur ce blog.

      1. .Je n’avais nullement l’intention ni l’impression d’avoir fait le tour de la question, et je ne vois pas où j’aurais pu dire qu’il ne fallait pas aller regarder tout ce qui se fait déjà, et ailleurs, en matière de réflexion sur la constitution.

      2. .Je ne vous accuse de rien mais je me contente de constater que bien des « posteurs » semblent croire, en tout cas l’écrivent comme ça, qu’il n’y aurait rien eu de fait avant la création de m6r. J’insiste donc sur le fait et je vous invite en particulier, à moins que vous ne connaissiez déjà le travail fait, ainsi que tous à aller voir sur le site que j’indique.
        Je pourrais aussi citer le site de Cronos, http://cronos.lomosapien.over-blog.com qui s’est aussi, mais de façon moins complète, attaqué au problème.
        Tout ça pour dire que nous ne partons pas de zéro, même s’il faut réviser une partie du travail déjà effectué.

  16. .Acte citoyen : le vote obligatoire.

    J’aimerais que soit discuté lors de la constituante pour la 6ème république le vote obligatoire. Si voter est un droit il me semble que chacun des membres du peuple de France ait le devoir de faire vivre la démocratie dans son pays. Si le vote devient obligatoire il est important que le vote blanc soit comptabilisé. Quand le nombre de votes blanc atteint 50% il annule l’élection en cours et on peut réorganiser un nouveau tour avec de nouveaux candidats. C’est le comptage et l’importance du vote blanc qui justifie l’obligation de voter de tous les citoyens et toutes les citoyennes. Ceux qui voudraient se soustraire à cette obligation citoyenne seraient redevables d’une amende.
    C’est vrai qu’il faut aller chercher une grande partie du peuple dans 60% d’abstentionnistes. Redonner au peuple entier le désir de s’investir, de s’intéresser et de prendre part à la reconquête de sa souveraineté. Le vote obligatoire si les votes blancs sont comptabilisés est sans doute une excellente réforme à conduire.

    1. .Allez-donc voir à l’adresse que je cite dans l’article juste au dessus…La prise en compte du vote blanc fait partie de la proposition.
      Bon pour que l’obligation de voter cadre il faudrait organiser les élections sur temps de travail, dans la semaine et non plus seulement le dimanche. Qu’en dites-vous ? Et sans perte de salaire, cela va sans dire. Je suis sûr qu’il y aurait plus de monde aux urnes bien que cela ne soit pas gagné s’il n’y a pas d’obligation avec PV pour ne pas avoir rempli son devoir électoral. Cela va avec le vote blanc !

      1. .Ce qui me gêne avec l’idée de PV, c’est que les riches pourront se permettre de ne pas voter et les pauvres seront réduit à faire un choix qu’ils ne veulent peut être pas faire….

        Des cour d’éducation civique? Oui je suis dac sur l’idée qu’il faut sensibiliser, mais quel est la limite de la propagande?
        Il y a déjà des cours d’éducation civique dans nos collèges et je ne pense pas que cela ait changé quelque chose à l’abstention actuelle…
        (Cours d’éducation civique qui soit dit en passant prônent la valeur de l’Europe bien avant d’apporter les notions nécessaires à l’esprit critique, cela pourrait fonctionner si l’Europe était un modèle… mais pas de chance, l’Europe n’est qu’une colonisation oligarchique de cet espace…)

  17. .6ème république signifierait proposer une autre gouvernance que l’élection d’un monarque pour 5 ans, accompagné des ses vassaux (députés). D’accord à priori pour moi.
    Jusque là, on sait ce que l’on ne veut plus, sans trop déterminer ce que l’on veut.
    En résumé, on retombe sur le sempiternel slogan : « Le changement », qui fait mouche partout et depuis longtemps. D’ailleurs, en parcourant les commentaires laissés ici, ceux qui recueillent le plus de suffrages positifs, sont les plus simplistes…
    J’ai aussi vu une requête du SMIC à 4500 €, pourquoi si peu ? mettons le à 15000.
    Des législateurs tirés au sort ! heureusement la proposition stipule qu’ils doivent « postuler », ouf, la trouille que je me retrouve Garde des « sots » « à l’insu de mon plein gré ».
    Coluche disait : « 3 millions de chômeurs réclament du travail. Faux, de l’argent leur suffirait »
    Les problèmes d’aujourd’hui sont bien plus terre-à-terre qu’on ne veut se l’avouer. Pour nourrir son esprit, si peu mènerait à l’indigestion, dans tous les domaines (peinture, littérature, sciences, géographie, philosophie…), une connexion Internet, et vous en savez plus que beaucoup d’esprits illustres de notre histoire n’ont pu engranger durant toute une vie…
    Ce qui fait mal en revanche, c’est la cupidité, le consumérisme, l’accumulation… de ce côté, l’occident s’est bien gavé, et est aujourd’hui rattrapé par des règles qu’il a édicté et imposé sur l’ensemble de la planète.
    La technologie et le capitalisme sont devant un dilemme : comment vendre des biens à des individus dont on peut se passer pour la production, et qui sont sans pouvoir d’achat.
    M6R, d’accord, je ne demande qu’à être convaincu…

  18. .Réflexions bien naïves mais qui représentent mon état d’esprit. Un grand dessein pour mon pays : se refaire !

    Une 6eme république pour nos enfants : Un référendum pour une nouvelle constitution

    Emmener au moins un autre pays européen avec nous dans le même esprit de construction constitutionnelle.

    moins de bombe atomique (garder 1 à 3 sous marins maxi) fin des centrales nucléaires à l’échéance de 10 ans
    et moins d’armée en opération à l’étranger (facturer l’europe au prorata de chaque pays, lister les dépenses et les imputations), toute action sera approuvée par les français avant validation définitive d’une intervention décidée dans l’urgence par le pouvoir en place…
    développement d’énergies durables voire gratuites (dites libres) : fin du monopole EDF, le citoyen peut produire et revendre SA propre énergie à condition qu’elle soit durable, écologique et non polluante.
    reforme de la banque centrale européenne au profit des peuples et non des financiers
    sortie de l’UE si celle-ci refuse notre nouvelle constitution ou nos demandes de réformes
    réforme en profondeur de la haute administration et des écoles de formations de fonctionnaires
    changement de pouvoir administratif au profit des élus qui le supervise et le révoque
    élections et référendum « révocatoire » sur TOUTE élection (le citoyen et l’élu valident leurs choix régulièrement : le citoyen sur l ‘élu et l’élu sur ses choix régionaux et/ou nationaux)
    plus de fonction de Président de la République (ils deviennent tous fous avec cela!)
    le Président de l’Assemblée fera office de Président de la République pour les inaugurations et cérémonies officielles : en fait il y aura 2 (ou plus) vice-Présidents de l’assemblée qui devront ‘faire le travail’
    obligation aux partis de s’entendre pour gouverner, au troisième tour la coalition la plus large gouverne et devient : LA majorité..
    à charge de la coalition de présenter un programme valable 5 ans, écrit et validé par les élus
    nomination du premier ministre par l’assemblée pour appliquer ce programme
    nomination des ministres par la chambre des députés, surveillance des ministères et de l’application du programme par les élus du peuple
    réforme en profondeur de la police et de la justice : débat national et communal
    Economies nouvelles : celle de la Mer, celle de la Terre et de la Montagne, celle de l’Air
    réforme en profondeur de la médecine : objectifs de résultats et non de moyens
    développement des médecines douces au même titre que l’officielle  : dissolution de l’ordre des médecins au profit d’une vigie citoyenne rassemblant associations de consommateurs et professionnels de tous secteurs
    affirmer la laïcité et bannir les extrémismes
    bâtir un système éducatif performant dès la maternelle :
    revoir les programmes, ajouter des matières comme le yoga, la relaxation, l’apprentissage de la concentration… faire de nos enfants des vecteurs de paisible sagesse et non de délinquance. Programme sur 20 ans.
    ……..
    Traiter avec le(s) pays qui procède(nt) aux mêmes types de réformes. Unissons, reformons une autre Europe. Si les peuples sont consultés, ils pourront facilement nous rejoindre.

    Vivre ensemble dans le meilleur des mondes : est-ce possible ?
    Tenter de maîtriser nos envies exacerbées, nos colères instinctives et notre ignorance de la dépendance à ces 2 processus : est-ce possible ?

  19. .j’aimerais participer à la réflexion et élaboration de propositions sur l’organisation de la justice… Mon expérience critique et documentée pourrait alimenter une conception qui protègerait le plus grand nombre d’entre nous.
    Par ailleurs je trouve très très intéressante l’idée d’un salaire à vie déconnecté de l’emploi… Voilà une idée viable qui tordrait définitivement le cou à tant de plaies capitalistes.
    Cordialement,
    Nicole

    1. .Bonsoir, juste une remarque mais qui me semble fondamentale .
      « très intéressante l’idée d’un salaire à vie » : pas vraiment un salaire (qui est un échange de moyen de vivre contre quelque chose fait), le revenu de base est plutôt le moyen de vivre donner ‘inconditionnellement’ à tout vivant du seul fait qu’il est vivant, pas de quoi devenir riche, mais suffisamment pour pouvoir vivre sans échange travail/salaire si tel est le vœux de la personne considérée. Mais il se trouve que pour la plupart des humains, la vie ne se résumerait à ‘ne rien faire’, mais ceci est une longue discussion….
      Bien à vous.

  20. .Bonjour,
    Je suis Artisan du bâtiment(donc quantité négligeable), je ne lis pas Dumas, est-ce- que c’est grave?
    J’aurai bientôt 62 ans et presque toutes mes dents. Je suis un homme révolté!
    Nous sommes citoyens d’une République non Démocratique donneuse de leçons au monde entier, regardons ce grand bordel Français qui s’amplifie chaque jour:
    -simplifications administratives encore plus compliquées, toujours plus de dérogations, où est donc le service public et l’obligation de résultats pour les administrations?
    Passons à autre chose et soyons concrets,donnons des exemples de ce que nous ne voulons plus:
    -j’ai acheté un terrain constructible avec CU, on vient de le transformer en zone rouge, non constructible donc, le Maire et l’administration me volent 110 000€, sans raison (pas de rond point ni d’hôpital à construire, rien !!!)
    Pas de remboursement, pas de propositions alternative, rien, pas même un petit mot de fausse compassion, dégage, Guy LERAT, bien fait pour ta gueule, toi qui n’est même pas le copain du Maire de Gauche à Gattiètres 06. Merci Kosciusko-Morizet pour ta loi de merde, bâclée, bourrée d’incompétence et d’ignorance,pas de recours possible. Voilà notre belle République donneuse de leçons.
    Un autre cas, problème entre 2 voisins:
    -l’un possède une terrasse située à 7.50metre au dessus de la terrasse de son voisin, il exige que le premier coupe ses arbres qui le protège du voyeurisme, à moins de 2 mètres de hauteur et il obtient satisfaction car la loi dite Républicaine lui donne raison!!!
    La FRANCE serait un vieux pays disent-ils. Ce Pays ne serait-il pas trop vieux pour être réformé, amélioré? Ou bien serait-ce François et Manuel qui serait trop vieux,et Nicolas qu’a-il fait de ses 5 ans de Présidence? Qu’ont-ils fait, EUX qui sont depuis toujours en POLITIQUE, avec notre fric et tous leurs PRIVILÈGES?
    Croyez-vous vraiment que l’on peut encore réformer ce PAYS OU BIEN EST-IL URGENT DE FOUTRE LE CAMP?
    Guy LERAT Je ne suis pas opposé à la diffusions de mon adresse mail. J’assume!

    1. .Je compatis pour la perte que vous avez subie : je pense que ce « bordel » ambiant n’est qu’une suite de décision prises à la hâte, sujettes à l’effet d’annonce dans les médias mais qu’en sous-main ces gens-là sont en train de préparer un régime à la chinoise où seule la consommation fera le citoyen qui par ailleurs aura intérêt à la fermer.
      D’où une nécessité absolue à s’unir pour faire barrage à cette tentative autoritariste de construire un régime où la démocratie ne serait finalement qu’un mot vide de sens. A travers ce que vous écrivez c’est ce que je ressens.

      1. Merci Maris pour votre soutien.
        Ce qui est encore plus inquiétant,c’est que cela se déroule sans soucis pour ces gens-là et je précise que je ne suis pas la seule victime. Cela se passe à GATTIERES (Alpes Maritimes). Je construirai quand même, sans permis et vous serez tous conviés à la pose de la première pierre!
        En effet, je pense que nous devons nous unir pour agir et gagner ou reprendre ce qu’il nous ont volé de plus cher :notre liberté, notre démocratie et notre dignité! Ils nous prennent pour des veaux!
        Nous aussi, nous pouvons bloquer les autoroutes, le périphérique…etc. C’est facile! Voilà un moyen d’action car je pense que discuter sur net (merci Google) ne suffira pas!
        Dans la vie, tout ce qui a de l’importance mérite qu’on lutte pour l’obtenir car ceux qui sont au pouvoir n’ont pas envie de le partager.
        Il suffit d’entendre et j’entends de plus en plus dans leurs discours les mots suivants: « LES FORCES DE L’ORDRE »!
        Pourquoi ont-ils besoin DES FORCES DE L’ORDRE AUSSI FREQUEMMENT?
        Ils se maintiennent au pouvoir par la force! Ils utilisent des grenades offensives, des grenades assourdissantes et de nombreux autres moyens militaires avec notre argent pour tenter d’écraser les mouvements de contestation DEMOCRATIQUES qui prennent naissance un peu partout dans notre pays.(j’ai à cet instant une pensée pour REMI,ne l’oublions pas)
        Au second tour des présidentielles,j’ai voté François pour dégager Nicolas,comme je ne suis pas le seul dans ce cas nous sommes en droit de penser que la légitimité de François est insuffisante. De plus,ce dernier a nommé Manuel premier ministre, lui qui n’a pas dépassé les 5% aux primaires du ps!
        Quelle est la légitimité de ce pouvoir? Aurions nous vécu un coup d’état sans nous en apercevoir?
        En fait, ce sont tous les sujets de NERAD (NOUVELLE EGLISE REPUBLICAINE ANTI DEMOCRATIQUE).
        A chacun son tour (pour eux seuls, bien sûr), alternance (l’un, puis l’autre, puis l’un, puis l’autre…) ils se serrent les coudes pour rester au pouvoir avec leur FRONT dit REPUBLICAIN! Ils nous ont confisqué notre DEMOCRATIE!
        Ils ont pris le contrôle de l’information TV, avec leur comité de censure de l’audio visuel, les présentateurs ou journalistes à leurs bottes(BFM TV), on nous présente toujours les politiques de NERAD qui disent toujours les mêmes choses. Nous subissons leur bourrage de crâne en permanence.
        Nous voulons des chaînes d’informations REGIONALES, LIBRES,I NDEPENDANTES ET LIBEREES DU PARISIANISME!

        Voilà, ce sera tout pour aujourd’hui!.
        Je suis un homme révolté!
        GUY LERAT

  21. .1) possibilité de destitution par référendum populaire de tous les hommes politiques : président, ministres, parlementaires….. jusqu’au niveau local suite à une pétition citoyenne.
    2) référendum populaire pour toutes lois qui impliquent une dégradation des conditions de vie des citoyens : code du travail, impôts, intervention militaire, éducation, sécurité sociale….

    1. .1) Les ministres sont nommés, pas élus.
      2) Qui décide de la « dégradation » ? Car il s’agit d’un jugement subjectif.

  22. .Les exportations de la République Française sont en très fortes hausse:
    -exportation des cerveaux
    -des capitaux
    -des Chefs d’entreprises
    -des retraités
    des chômeurs de Calais(tau de chômage sur calais 17%) qui vont avoir leur métro Calais/Londres
    -des Jihadistes Français qui veulent créer leur République

    Et si nous exportions un MODELE DEMOCRATIQUE?
    Investissez dans la démocratie,de nombreuses places sont à pourvoir
    TOUT RESTE A FAIRE!
    TOURNONS LA PAGE et révoltons nous si cela peut nous éviter une révolution!
    Dites non à l’injustice,qu’elle vienne de l’etat ou d’ailleurs!
    Refusez l’injustice,refusez l’inacceptable,nous ne sommes pas des veaux!
    Révoltez vous !
    Libérez l’énergie qui est en vous!

    Je suis un homme révolté
    Guy LERAT

  23. .Il me semble qu’il faudrait rendre le vote obligatoire et bien sûr comptabiliser les votes blancs.

Les commentaires sont fermés.